Bruxelles, 14 juillet 2017 (SIGNIS). L’américaine Helen Osman, experte en communication, a été élue nouvelle présidente de SIGNIS (Association catholique mondiale pour la communication) par son assemblée des délégués, qui s’est tenue le 22 juin à Québec, au Canada.

Dans son mandat de quatre ans, elle sera assistée par les vice-présidents Lawrence John Sinniah de Malaisie et le père Paul Samasumo de Zambie. De plus, Ricardo Yáñez, Argentine, a été élu secrétaire général. Emmanuel Bonnet, France, est le nouveau trésorier. Le père Luis García Orso, du Mexique, nommé par le dicastère pour les Laïcs, la famille et la vie, le 5 aout 2015, complète le groupe de direction de SIGNIS.

Le père Samasumo, chef du service anglais de Radio Vatican pour l'Afrique, devient le premier Africain à occuper l’une des trois positions les plus importantes de l' Association catholique mondiale pour la communication, tandis que Lawrence John Sinniah a été réélu pour un second terme.

Osman est journaliste, ecrivain et professionnelle de la communication reconnue internationalement. Elle est devenue la première femme et première nord-américaine à occuper ce poste à SIGNIS.

Osman a assumé de nombreuses responsabilités dans le domaine de la communication catholique aux Etats-Unis durant plus de 30 ans. Après avoir été éditrice et directrice de la communication du diocèse d’Austin, Texas pendant plus de 20 ans, elle a été chargée de communication de la conférence des évêques catholiques des Etats-Unis. Elle a travaillé auprès de la conférence des évêques pendant 8 ans, et fut responsable de l’organisation médiatique des visites des Papes Benoit XVI en 2008 et François en 2015. Osman était également dans l’équipe de communication du Patriarche œcuménique Bartholomew lors du conseil panorthodoxe de 2016.

Parmi d’autres responsabilités importantes, Helen Osman fut secrétaire et présidente de l’association de la presse catholique des Etats-Unis et du Canada (CPA). C’est la seule personne dans l’histoire de l’académie catholique des professionnels des arts de la communication à avoir reçu le Clarion Award plus d’une fois. Elle est encore récipiendaire du prix d’Excellence de la CPA, le prix Saint François de Sales. Helen a également largement participé à la naissance de SIGNIS Amérique du Nord, récemment créée.

Quarante-quatre délégués de cinq continents ont participé à l’élection, qui s’est tenue juste après le congrès mondial de SIGNIS, à l’Université Laval, Québec, du 19 au 21 juin.

Helen Osman succède à Gustavo Andújar, Cuba, qui avait été élu lors du dernier congrès mondial de SIGNIS à Rome (2014) et qui ne s’est pas représenté à Québec.

En tant que présidente de SIGNIS, Helen Osman mettra l’accent sur le renforcement de l’association, afin que les membres puissent communiquer plus efficacement leurs idées et inspirations, et donc mettre en pratique la mission de SIGNIS « transformer nos cultures à la lumière de l’Evangile ».