Oberhausen, 3 mai 2018 (SIGNIS / INTERFILM). Aujourd'hui commence le 64ème Festival international du court-métrage d'Oberhausen, en Allemagne. Depuis 1963, INTERFILM, l'organisation internationale protestante pour le film, et SIGNIS, l'Association catholique mondiale pour la communication, possèdent leurs propres jurys dans ce festival. Depuis 2000, les deux associations ont fusionné leurs jurys pour présenter ensemble le Jury Œcuménique.

À Oberhausen, le jury œcuménique est composé de quatre membres originaires d'Allemagne et d'autres pays et cultures, pouvant être des journalistes de cinéma, des critiques, des théologiens, des chercheurs ou des enseignants. Bien que les membres proviennent des églises catholiques, protestantes ou orthodoxes, ils sont ouverts au dialogue interreligieux et interculturel. Les membres du jury sont complètement indépendants et se rencontrent pendant le festival pour analyser et commenter les films.

Le jury œcuménique a une perspective particulière sur les films. Il donne ses prix (ainsi que des mentions) à des réalisateurs qui ont fait preuve d'un véritable talent et ont réussi à présenter une expérience humaine en harmonie avec l'Évangile ou à sensibiliser les spectateurs à des questions et valeurs spirituelles, humaines ou sociales. Le jury rend hommage à des œuvres de grande qualité cinématographique, qui témoignent de la puissance du cinéma comme moyen artistique de communication et d'expression visuelle. Il attire l'attention sur les œuvres de qualité qui touchent la dimension spirituelle de notre existence, exprimant les valeurs de la justice, de la dignité humaine, du respect de l'environnement, de la paix et de la solidarité. Ces valeurs, partagées dans toutes les cultures, sont aussi celles de l'Evangile. Dans ses choix, le jury œcuménique s'est montré ouvert à la diversité culturelle, sociale ou religieuse.

Cette année, les membres du jury œcuménique d'Oberhausen sont Alexander Bothe (Allemagne), Gudrun Hohenberger (Autriche), Markus Manzer (Allemagne) et Christian Murer (Suisse).

Des jurys œcuméniques sont également présents à de nombreux autres festivals, tels que Locarno (1973), Cannes (1974), Berlin (1992), Leipzig (1990-2015), Karlovy Vary (1994), Mannheim-Heidelberg (1995), Fribourg ( 1998), Kiev (1999), Cottbus (1999), Zlin (2000), Erevan (2007), Varsovie (2010), Miskolc (2011), Saarbrücken (2015) et Jury interreligieux à Nyon (2005) et Leipzig ( 2016).