Cottbus, 13 novembre 2017 (SIGNIS / INTERFILM). Le film Dzikie Roze (Wild Roses) de Anna Jadowska, a reçu le prix du Jury œcuménique au 27ème Festival du film de Cottbus, un événement cinématographique qui réunit des productions d'Europe de l'Est.

Pour justifier le prix, le Jury œcuménique a souligné que « grâce à une excellente cinématographie et de magnifiques performances, la réalisatrice Anna Jadowska raconte l'histoire d'une jeune femme luttant pour surmonter ses peurs. Le film valorise son choix de prendre ses responsabilités envers elle-même. »

Ce film raconte l'histoire « d’Ewa, qui a seulement 27 ans et est déjà profondément marquée par la vie. Après un séjour dans une clinique, elle rentre chez elle avec ses deux enfants, pour ensuite être maudite par sa fille de six ans. Son mari a récemment passé six mois à travailler en Norvège et ils vivent désormais presque deux vies séparées. Comme si cela ne suffisait pas, Ewa est l'objet des prétentions passionnées du jeune mineur Marcel ; et lutte pour garder la tête froide dans ce chaos émotionnel. Et, pour aggraver les choses, son fils de deux ans disparaît. »

Le jury œcuménique, nommé par SIGNIS et Interfilm, était composé de Joël Friso (Pays-Bas, président), Henry Pierre-Août (France), Lothar Strüber (Allemagne) et Irena Pavlovic-Zeltner (Allemagne).