Terni, Italie, 20 novembre 2017 (SIGNIS). Pour la première fois, un jury SIGNIS était invité au Festival du film Popoli e Religioni (Italie). Il y a décerné un prix dans chacune des trois catégories officielles.
Dans la compétition principale, le jury SIGNIS a décerné son prix au film Enklave, réalisé par Goran Radovanovic (Serbie, 2015). Un conte fascinant né dans les décombres du Kosovo d'après-guerre, imaginant une solution au conflit entre les deux peuples à travers les histoires de deux enfants, un Serbe et un Albanais, qui, sans trop de difficultés, apprennent à construire leur avenir pour une meilleure coexistence entre les nouvelles générations

Dans la compétition documentaire, le jury SIGNIS a remis son prix au film L'Amore senza, réalisé par Paolo Mancinelli (Italie, 2017).

 De l'île de Lesbos aux scènes de rap, l'itinéraire étonnant d'un jeune migrant, raconté avec créativité, vitalité et humour. Un cinéma intelligent pour dire l'espérance.

Enfin, le Jury SIGNIS a également décerné un prix dans la sélection de courts-métrages. Le jury a primé Chocolate Wind, réalisé par Ilia Antonenko (Russie, 2015). Le jury a expliqué qu'il s'agit « d'un film surprenant où la vérité n'est pas celle que les protagonistes laissent d'abord entrevoir. Sa construction suit la manipulation émotionnelle qu'il dénonce, manipulation à laquelle sont soumis de jeunes Européens, aux espoirs déçus et faciles recrues du soi-disant état islamique. La modernité de la mise en scène et le message apporté font de ce court-métrage un acte important en faveur de la paix. »

Les membres du jury SIGNIS étaient : Antonio Ammirati (Italie), Marek Lis (Pologne) et Magali Van Reeth (France)