São Paulo, Brésil, 4 décembre 2017 (SIGNIS-ALC). Les représentants des médias catholiques au Brésil ont évalué le travail réalisé en 2017 et conçu des projets communs pour 2018 lors d'une réunion avec les dirigeants de SIGNIS-Brésil.

Lors de cette réunion qui s’est tenue à São Paulo, 35 délégués de télévision, de radio, de la presse et de médias dirigés par des jeunes ont participé à la consolidation du « projet d'un agenda commun des médias de SIGNIS-Brésil » pour traiter de questions sociales « sensibles pour un débat permanent avec la société », a déclaré le président de SIGNIS-Brésil, Joao Romanini.

« Nous sommes en train de trouver des moyens pour diffuser les sujets prioritaires. Nous voulons être une autre voix au sein des médias, et que notre expression soit en lien avec l'action évangélisatrice et prophétique de l'Eglise », a déclaré Romanini.

Les chaînes de télévision associées à SIGNIS-Brésil, coordonnées par Geizom Sokacheski, ont souligné que 2017 a été une année très productive pour les producteurs catholiques. Parmi les propositions projetées au cours de la session, soulignons le pari de produire des informations de qualité, et de promouvoir plus d'unité et de coopération entre les médias d'inspiration catholique.

Pour sa part, le Conseil d'administration de SIGNIS-Brésil a évalué les actions et les progrès dans ses différents domaines, ainsi que le calendrier des réunions pour 2018, dont une réunion de formation pour les associés de SIGNIS, et la création d'un nouvel organisme pour les jeunes.

« SIGNIS-ALC développe un projet pour les jeunes en Amérique latine et dans les Caraïbes, coordonné par la journaliste María José Centurión, qui cherche à promouvoir le programme d'apprentissage continu des jeunes journalistes. » explique Romanini. La coordination de « SIGNIS-Brésil Jeune » a été approuvée et attribuée à Ricardo Costa Alvarenga 25 ans, formé à l'éducation aux médias. Il aura pour responsabilité de développer des projets et des actions de communication à partir d’expériences d'apprentissage.

Lors de la réunion du réseau de radios catholiques (RCR, en portugais), coordonnée par sa présidente Angela Morais, les défis de la migration et les avancées dans les processus de migration des stations AM en FM ont été abordés.

En parallèle, s’est également tenue la réunion du réseau des publications catholiques, coordonné par Osnilda Lima, lors de laquelle « le processus de contenu commun a été évalué et l'ordre du jour pour 2018 a été organisé. », a-t-elle déclaré.

Luiz Henrique Marques (du magazine Ciudad Nueva) a été élu coordinateur du secteur des médias écrits, et a déclaré : « Nous espérons que l'année prochaine nous arriverons à rassembler davantage de médias et de répondre à la plupart des propositions prévues dans le plan de SIGNIS ».

Les prochaines rencontres se tiendront en mars et en novembre 2018, et chaque région de SIGNIS-Brésil tiendra ses réunions en fonction de leurs besoins.