Vivre
 
 

Médias

Les Filles de la Charité Canossiennes se forment en communication

Les Filles de la Charité Canossiennes se forment en communication

Lomé, 10 octobre 2017 (Charles Ayetan) Récemment, Les Filles de la Charité Canossiennes, Servantes des Pauvres, ont pris part à une session de formation sur le thème : « Eglise et communication ». Une trentaine de religieuses ont suivi cette formation en communication animée par le Centre de Recherche et d’Etude en Communication (CREC). Parmi les participantes, Sr Estrellita Vito, supérieure générale des Filles de la Charité Canossiennes au Togo, et Sr Joséphine Dusi de la République Démocratique du Congo (RDC), supérieure provinciale. Cette session comporte divers modules tels que « Eglise et médias », « médias et société », « faire Eglise à l’ère des réseaux sociaux », « communication de crise ». Ces modules ont été présentés par une équipe internationale de formateurs du CREC composé du Père Janvier Marie Gustave Yaméogo du Burkina Faso, en mission au Secrétariat pontifical pour la communication au Vatican, du Père Jean-Baptiste Malenge Kalunzu, correspondant de Radio Vatican en RDC et de Charles Ayetan du Togo, journaliste à Présence Chrétienne (et membre de SIGNIS). A cette occasion, les participants ont découvert et pratiqué la « voie symbolique » à travers le décryptage du récit évangélique des « disciples d’Emmaüs », une méthode proposée par le fondateur du CREC, le Père Pierre Babin. Il s’agit, explique le P. Malenge, de « faire ressentir et vivre la culture médiatique, puis à s’acquitter de leur mission d’évangélisation à travers cette culture médiatique qui, elle-même, a besoin d’être évangélisée ». Les Filles de la Charité ont également pratiqué la communication de crise, à travers une simulation de gestion de crise dans le cadre d’une conférence de presse avec des séances d’interview organisées en présence de journalistes. A l’issue de la formation, la Sœur Joséphine Dusi, supérieure provinciale, a confié sa satisfaction : « cette session nous a permis de faire l’état des lieux de la communication de notre institut religieux et d’envisager des perspectives nouvelles pour améliorer notre visibilité ». « J’ai particulièrement aimé les séances relatives à la gestion de crise, au storytelling qui révolutionne le monde aujourd’hui, aux enjeux des réseaux sociaux et à leur utilisation en vue d’améliorer la visibilité de nos œuvres », confie Sr Richarde Benissan.  
Appel à candidatures pour le cycle triennal de formation à la production audiovisuelle et multimédia

Appel à candidatures pour le cycle triennal de formation à la production audiovisuelle et multimédia

Burkina Faso, 6 octobre 2017 (CEMECA). Depuis 2005, le Centre des médias communautaires africains (CEMECA) développe la Formation à la Production Audiovisuelle et Multimédia (FORAM) au profit des télévisions et centres de production audiovisuelle de l’Eglises d’Afrique francophone. Cette formation de 3 ans (janvier 2018 – décembre 2020) est destinée aux centres diocésains de communication, aux télévisions catholiques et aux centres catholiques de production audiovisuelle. L’objectif de cette formation est de permettre aux centres diocésains de communication et aux télévisions catholiques des pays francophones d’Afrique de disposer d’un personnel formé et compétent capable de produire des programmes de qualité afin d’accroitre l’utilisation des productions audiovisuelles dans la pastorale à travers des stratégies intégrées de communication qui mettent en synergie l’audiovisuel et la radio ainsi que les autres secteurs médiatiques (dont les médias sociaux). FORAM combine 3 méthodologies : la formation résidentielle : un atelier annuel de 3 semaines au CEMECA, la formation à distance (par Internet) : formation en ligne continue dans l’intervalle entre deux ateliers résidentiels, et un accompagnement in situ : des interventions de renforcement des capacités des stagiaires dans leur propre structure. Cette approche méthodologique offre aux structures l’opportunité de former leur personnel sans une trop longue absence de leur poste. Les candidatures doivent être présentées par une structure de communication audiovisuelle catholique (centre diocésain de communication, télévision, radio avec section audiovisuelle, centre de production AV, etc.). Les candidatures individuelles ne sont donc pas acceptées. Il appartient à la structure de choisir parmi les permanents, le stagiaire principal (bénéficiaire direct de toute la formation) et les 2 stagiaires associés (bénéficiaires par l’intermédiaire du stagiaire principal et directement impliqués dans la formation en ligne et le coaching in-situ) ; les stagiaires associés auront eux-aussi un accès direct aux notes de cours et s’impliqueront dans la réalisation des travaux (mensuels et annuels) ; ils participeront aux ateliers d’accompagnement in situ et bénéficieront de la restitution des ateliers résidentiels par les stagiaires principaux ; ils seront conviés à l’atelier-bilan de fin de cycle à Dédougou. Les structures intéressées par le présent appel à candidature doivent remplir la fiche jointe et y joindre une lettre de motivation. Le tout doit être envoyé par courrier électronique avant le 31 octobre 2017 à l’adresse suivante : cemecabf@yahoo.fr. Plus d’informations (conditions, coûts…) : ici.