Ouagadougou, 9 novembre 2017 (SSR). Le Père Fabrizio Colombo mccj, directeur de SIGNIS Services Rome (SSR), s’est rendu, durant le mois d'octobre 2017 à Ouagadougou, au Burkina Faso, dans le cadre de la mise en route technique du projet RCB - Réseau de radios catholiques du Burkina Faso.

Financé par le Comité et Service pour les actions caritatives en faveur des Pays du Tiers Monde de la Conférence Épiscopale Italienne, cette idée de la Conférence Épiscopale du Burkina a été conçue et présentée aux bailleurs de fonds avec le soutien technique du nouveau département « Project development » de SSR qui, en collaboration avec le CREC International, assure depuis 2016 la formation des responsables locaux à la gestion de projet, et l’accompagnement  nécessaire pour son implémentation.

Le projet a pour but de créer un cadre d’expression commun à toute l’Eglise-Famille de Dieu au Burkina Faso et de répondre aux défis internes tels que les coûts des productions radiophoniques des différentes radios, la nécessité de renforcer les capacités de synergie des moyens de communication existants, mais aussi l’exigence de relever les défis pastoraux dans un pays dynamique, de plus en plus en proie au prosélytisme, et en pleine transition démocratique après une longue période de dictature.

Techniquement, il s’agit de la mise en réseau, autour d’une nouvelle station-radio mère à Ouagadougou, de 14 radios catholiques situées dans les différents diocèses du Burkina.

Le réseau utilisera la technologie multicast ainsi qu’une banque de données (sur le cloud) qui permettra aux différentes stations radio de partager en toute sécurité les fichiers de leurs émissions, créant ainsi la possibilité pour leurs membres d’en bénéficier facilement.   

Le projet RCB a été pensé dans une optique de long terme. En effet, pour garantir sa durabilité, les Evêques du Burkina vont y joindre une activité parallèle génératrice de revenus, en dotant une partie des radios membres du réseau d’instruments technologiques qui leur permettront d’offrir des services payants. Il s’agit d’un réseau de cybercafés multiservices dont les différentes filiales opérationnelles seront implantées autour des différentes radios interdiocésaines mises en réseau. Dans un premier temps, 7 cybercafés, sur un total de 14, seront ouverts.

Tout ceci sera géré par ArcbNet, une entreprise sociale satellite dont la finalité est de créer de la valeur pour ses usagers et rendre durable le projet du réseau radiophonique interdiocésain.

Tout comme le réseau des Radios Catholiques du Burkina, ArcbNet, dont le lancement suivra celui du réseau, sera sous l’égide de la Commission épiscopale des communications sociales du Burkina.  Alors, rendez-vous à Ouagadougou pour le lancement !