Ouagadougou, 13 février 2018 (SSR). « Après plus de dix ans de recherche et de tâtonnement, la Commission Episcopale des Communications Sociales est heureuse de démarrer à partir de ce jour, la connexion satellitaire quotidienne de 14 radios diocésaines répartie sur l’ensemble des 15 diocèses de notre pays. C’est une première en Afrique ! » : c’est avec ces mots que Mons. Lucas Sanou, Evêque de Banfora et Président de la commission épiscopale des communications sociales de la Conférence Episcopale du Burkina-Niger, a exprimé sa joie et sa satisfaction à l’occasion de l’inauguration, ce 12 février à Ouagadougou, du réseau des radios catholiques du Burkina Faso (Réseau RCBurkina), dont le but est de créer un cadre commun d'expression à toute l'Eglise-famille de Dieu au Burkina Faso.

Dans son allocution, Mons. Lucas a établi un rappel historique des circonstances de naissance du réseau RCBurkina rendant hommage aux premiers responsables diocésains de la communication, qui ont cru en la nécessité et en l’opportunité de mutualiser leurs forces dans le domaine des médias. C’est dans cet élan d’idées qu’est née l’Association des radios catholiques du Burkina (ARCB), anticipant ainsi l’idée du lancement du réseau RCBurkina dont l’Association ARCB assure aujourd’hui la gestion, sous la coordination de l’Abbé Laurent Balma.

La réalisation du réseau RCBurkina a nécessité d’importants investissements. L'Evêque de Banfora a vivement remercié la Conférence épiscopale italienne, pour l’appui monétaire apporté au projet. L’appui technique a de son coté été assuré par SIGNIS Services Rome (SSR), dont l’implication a été souligné par Mons. Lucas en ces termes : « Qu’il me soit permis ici de saluer la très grande implication de notre partenaire technique SIGNIS Services Rome, en la personne du père Fabrizio Colombo, qui avec son équipe de Rome nous a aidé à l’élaboration du projet jusqu’à son financement. Il est souvent venu dans notre pays pour des formations ou des manifestations comme le FESPACO. Il est encore là aujourd’hui pour appuyer le coordonateur et son équipe à parfaire les installations techniques. Qu’il veuille trouver ici toute notre gratitude ».  

Réalisé au centre national Cardinal Paul Zoungrana et transmis en direct via satellite à toutes les radios du réseau, et via internet grâce à la technologie streaming et au site rcburkina.org, l’évènement a été d’envergure nationale. Parmi les personnalités qui y ont pris part figure le Ministre de la Communication du Burkina Faso, son excellence Rémis Fulgance Dandjinou qui a vivement salué l’arrivé de ce nouvel système de communication de l’église au Burkina, le considérant comme une opportunité pour renforcer la cohésion sociale.  

Le réseau RCB fonctionne à partir d’une radio-mère située à Ouagadougou et dotée d’un studio et d’une antenne de type satellitaire. Cette radio transmet et diffuse tous les jours l’ensemble de ses propres programmes à travers le site internet rcburkina.org, grâce à la technologie streaming/webradio. Une partie de ces programmes journaliers est transmise en direct, via satellite, aux 14 radios du système, lesquelles, grâce à leurs propres antennes satellitaires, reçoivent ces mêmes programmes et les diffusent en direct via FM, pour le bonheur de leurs auditeurs. Chacune des 14 radios alimente le réseau par ses émissions directes, transmises à toutes les autres radios, selon le même procédé et selon une programmation qui donne à toutes les radios l’opportunité de diffuser à travers les radios du système.