Bruxelles, 15 novembre 2017 (SIGNIS). Le Brésil, le plus grand pays d'Amérique du Sud, est aussi l'un des pays les plus catholiques du monde, avec plus de 60% de sa population catholique. Dans ce contexte, il n'est pas surprenant que les médias catholiques, et en particulier les télévisions et les stations de radio, soient très importants et aient un public qui pourrait rendre jaloux de nombreux médias.

Le Brésil compte 9 chaînes de télévision catholiques. Elles sont toutes très différentes et produisent des programmes et des émissions uniques, mais elles collaborent toutes pour toucher le plus large public possible.

TV Seculo 21, membre de SIGNIS-Brésil, est l'une des plus anciennes du pays. Sous la présidence du Père Eduardo, TV Seculo diffuse tous les jours depuis les années 1980. Chaque matin, une messe en live est diffusée, suivie de nombreux programmes qui ont pour mission d'annoncer l'Évangile de Jésus-Christ et d'éduquer à travers les médias.

La station Aparecida est la plus jeune des chaines, avec une existence de seulement 12 ans, mais est déjà l'une des plus importantes. En étant la station de télévision officielle de la ville d'Aparecida, qui a l'une des cathédrales les plus populaires du pays, TV Aparecida a un impact énorme. Les programmes qu'elle diffuse et produit traitent de nombreux sujets, tels que le sport, l'éducation, les questions sociales ou la musique.

Outre la télévision, les radios catholiques sont également très importantes pour le pays. Beaucoup d'entre elles sont regroupés sous le Réseau de Radio Catholique (RCR, en portugais), créé en 1994. Grâce à ce réseau, les petites radios ont la possibilité de partager leurs programmes, et d'atteindre presque toutes les régions du Brésil.

Cette « galaxie médiatique » de SIGNIS-Brésil touche tout le pays et comprend également la presse écrite et les réseaux sociaux.

Le président de SIGNIS-Brésil, Joao Romanini, un frère capucin spécialiste de la communication, dirige et présente sa propre émission de radio sur la fréquence de Tua Rádio São Francisco, qui transmet depuis plus de 50 ans dans l'état de Caxias do Sul, dans le sud du Brésil.

Cet ensemble de projets médiatiques et de communication ont réussi à jeter les bases pour divers projets de collaboration entre les médias, articulés par SIGNIS-Brésil, comme la campagne sur la tragédie de Mariana, la plus grande catastrophe naturelle récente au Brésil. Les médias, sous la tutelle de SIGNIS-Brésil, ont développé une grande campagne médiatique, avec de multiples contenus documentaires et journalistiques pour la radio, la télévision, la presse et les réseaux sociaux.

L’immense communication catholique qu’a développé SIGNIS-Brésil, disponible sur ses plates-formes Internet, est le reflet d’un travail professionnel, inspiré par la mission de SIGNIS, qui communique l'espoir et renforce la culture de la paix en Amérique latine.