Paris, 15 décembre 2017 (SIGNIS). L'un des pays les plus peuplés d'Europe, la France a une forte tradition catholique, comme en témoignent son architecture urbaine et le nom même de ses nombreux villages qui évoquent celui d'un saint. Si aujourd'hui le nombre de pratiquants est en déclin constant, l'importance des médias catholiques est toujours bien visible.

Depuis le congrès international de SIGNIS au Québec en juin 2017, c'est la Fédération des médias catholiques qui est devenue le seul représentant de SIGNIS en France. Cette fédération regroupe tous les médias catholiques du pays, des grands groupes de presse chrétiens jusqu'aux feuilles paroissiales hebdomadaires. Fondé en 1873, le groupe Bayard Presse a toujours été la référence des lecteurs chrétiens et a innové en matière de presse pour le jeune public. Aujourd'hui, le journal La Croix est l'un des seuls quotidien papier à gagner du lectorat en France et le magazine La Vie affiche aussi une belle santé.

Côté radio, les 64 stations de RCF, radios chrétiennes francophones, couvrent pratiquement tous le territoire (y compris la Belgique) et offrent des programmes variés et généralistes, ainsi qu'une formation permanente pour ses salariés et nombreux bénévoles. la première messe télévisée en France a été diffusée depuis Notre Dame de Paris pour la messe de minuit de Noël 1948 et existe toujours sur une chaîne publique avec l'émission Le Jour du Seigneur. La chaîne de télévision catholique privée, KTO, a vu le jour en 1999 et atteint récemment son équilibre financier. Elle diffuse de plus en plus à l'international.

A la suite de Monseigneur Giraud qui a ouvert un compte Twitter en janvier 2011, de nombreux évêques, prêtres, religieux et diocèses sont très actifs dans les réseaux sociaux, souvent avec beaucoup d'humour et un ton très original qui dépoussière l'image traditionnelle des ''cathos''.

Présent depuis 1974 au Festival de Cannes, le jury œcuménique est reconnu par les professionnels du cinéma pour l'excellence de son palmarès. Fort de cet élan des chrétiens pour le cinéma, de nombreux événements ont vu le jour, à l'initiative de diocèses ou de paroisses. Présentant un regard chrétien sur des œuvres du 7° art, ils sont une quinzaine à travers la France à présenter des films suivis de débats, comme le festival chrétien du cinéma de Montpellier qui présentera sa 21° édition en janvier 2018. Il existe aussi un jury SIGNIS international aux Rencontres des cinémas d'Amérique latine de Toulouse et au festival Lumières d'Afrique de Besançon.

La France est aussi un pays où les communautés protestantes et juives sont très actives et où l'islam est devenu la deuxième religion dans la seconde moitié du 20° siècle. Ce qui permet aux communautés et aux médias catholiques de s'ouvrir à l'inter-religieux et de s'enrichir grâce au dialogue respectueux entre les croyants.