Paris, 29 septembre 2017 (UNESCO). 2017 est la deuxième année au cours de laquelle l’UNESCO célèbre le 28 septembre comme étant la « Journée Internationale de l'Accès Universel à l'Information » (JIAUI). Le 17 novembre 2015, l’UNESCO a adopté une résolution (38 C/70) proclamant le 28 septembre comme Journée Internationale de l'Accès Universel à l'Information (JIAUI). 

La JIAUI a une pertinence toute particulière dans le contexte du nouvel Agenda 2030 de développement durable, en particulier avec la cible de l’Objectif de Développement Durable (ODD) 16.10, qui appelle à assurer l’accès du public à l’information ainsi que la protection des libertés fondamentales.

La célébration de l’accès universel à l’information a débuté en Tunisie le 25 septembre, avec un évènement réunissant 250 participants afin de discuter des progrès et des nouvelles initiatives réalisés autour de la loi tunisienne pour l’accès à l’information. La législation du pays sur l’accès à l’information est classée par des observateurs spécialisés parmi les dix meilleures au monde en termes de respect des normes internationales. L’évènement était également l’occasion de lancer un nouveau projet de l’UNESCO financé par la Suisse, qui visera à faciliter la coordination entre les organisations de la société civile afin de mettre en œuvre le droit à la loi sur l’information.

Du 27 au 30 septembre 2017, l’UNESCO en partenariat avec le Programme Information pour Tous (PIPT) organise une Conférence sur le thème « Surmonter les fractures : atteindre les Objectifs de Développement Durable (ODD) en Afrique » à Balaclava, Maurice. Cet évènement se compose de séances plénières, d’ateliers et de sessions techniques. Il rassemble des participants de haut niveau venant de l’ensemble des 54 pays africains, y compris les Présidents/Premiers Ministres, les Ministres de l’information et de la communication ainsi que les Ambassadeurs auprès de l’UNESCO.

Le 28 septembre 2017, le Programme international pour le développement de la communication (PIDC) a organisé un deuxième évènement d’une journée, intitulé « IPDCtalks : Dynamiser le développement durable à travers l’accès à l’information » au siège de l’UNESCO à Paris, France. Les ‘IPDCtalks’ avaient pour but de souligner et d’expliquer l’importance de l’accès à l’information pour tous les efforts de développement durable réalisés à travers le monde. Cette journée était constituée d’une série de discussions intéressantes et dynamiques entre dirigeants publics mondiaux, journalistes de renom, jeunes intellectuels et dirigeants communautaires.

En outre, les Bureaux régionaux de l’UNESCO dans de nombreux pays du monde commémorent #AccessToInfoDay avec les autorités locales et la société civile en organisant des ateliers, des conférences et des activités publiques, dont notamment des manifestations et des concerts pour débattre et sensibiliser le public aux questions de liberté de l’information, de promotion de l’accès libre et de l’importance d’adopter les lois sur le droit à l’information. Ces activités ciblées et organisées dans différents pays permettront que la journée du 28 septembre soit utilisée pour engager les citoyens et les autorités publiques envers l’importance du droit à l’information pour l’existence humaine aux niveaux local et mondial.

L’UNESCO espère que la célébration du 28 septembre en tant que « Journée Internationale de l'Accès Universel à l'Information » permettra à un plus grand nombre de pays d’adopter une législation sur l’accès à l’information, d’élaborer des politiques en faveur du multilinguisme et de la diversité culturelle dans le cyberespace, et de garantir que les femmes et hommes avec des handicaps soient intégrés à la société.

Ces étapes renforceront davantage les progrès réalisés en faveur de l’Agenda 2030 de développement durable et ouvriront la voie à la création de sociétés du savoir dans le monde entier.