Indore, 30 octobre 2017 (SIGNIS Inde). SIGNIS Inde a récemment organisé un séminaire régional sur le thème « L'impact des médias sur la société dans le contexte de l'intolérance croissante» à Satprakashan Sanchar Kendra, dans la région de l’Indore.

La journée a commencé par une chanson de prière et l'allumage de la lampe, suivi par le chant du « bhajan » par les étudiants du Centre de Communication Ish Creation. M. Bapu Parmar, rédacteur en chef du Masihi Akhbar (un site internet et magazine d'information chrétien) a donné l'introduction et le P. John Paul a accueilli les dignitaires ainsi que les participants. Les membres du Forum Indore Christian Media étaient également présents.

Les conférenciers ont examiné le thème en donnant des exemples appropriés tirés de la vie quotidienne. Amit Mandloi, rédacteur en chef de Patrika Indore, a parlé de l'impact des médias sur la société. Il a dit que de nos jours, nous ne pouvons pas imaginer l'existence des médias sans les réseaux sociaux. De la même façon que la bonne monnaie élimine la mauvaise monnaie de la circulation en économie, les bonnes pensées ont le potentiel d'éliminer les mauvaises pensées de la société.

Raja Sharma, rédacteur en chef de Hotline News Agency a partagé son point de vue sur l'intolérance. Il a expliqué que l'intolérance commence dans la famille, puis dans la société et par la suite se répand dans d'autres domaines, comme la politique. De nos jours, l'intolérance et l'addiction aux nouvelles technologies sont liées. Les réseaux sociaux affectent notre façon de penser et les jeunes en deviennent dépendants. 90% des « fake news » sont disponibles sur les réseaux sociaux et il est nécessaire de choisir la vérité. Il a souligné que « les journalistes doivent être des journalistes, pas des activistes », dans le domaine des médias.

Mgr Chacko Thottumarickal SVD, évêque du diocèse d'Indore et le père Xavier T. SVD, Provincial de la Congrégation SVD étaient les invités d'honneur.

Mgr Chacko a expliqué que Dieu donnait à tous de nombreuses opportunités dans la vie. Penser le bien ou le mal dépend de la pensée de la personne. Mais en restant plus près de Dieu, nous pensons bons et positifs.

Finalement, le père Xavier T. a souligné l'importance de la vérité dans les médias et a souligné les problèmes de l'intolérance croissante dans la société et les moyens de s'y attaquer.

Le séminaire s'est terminé par une session de questions-réponses.